Préparation de trois parcs à la labellisation EcoJardin pour l'automne 2012

2012
Biodiversité locale : gestion et suivi
Montpellier (Hérault)
Communes de plus de 100 000 habitants

Structure chargée de la mise en oeuvre : La direction Paysage et Biodiversité (DPB) de la Ville de Montpellier
Partenaires : Écologistes de l'Euzière et Sol Paysage
Budget : 10 000 à 15 000 € : inventaires floristiques (5 000 €), analyse de sol (4 000 €) et indemnisation du stagiaire (2 500 €)
Date de l’action : 2012
Contacts : Evanne Le Fur evanne.lefur (at) ville-montpellier.fr
Michel Bonnet, direction Paysage et Biodiversité 04 67 20 99 00 – michel.bonnet (at) ville-montpellier.fr


La direction Paysage et Biodiversité (DPB) s'engage dans un processus de labellisation des pratiques écologiques appliquées au sein des parcs et jardins de la Ville de Montpellier. Ce label initié par Plante & Cité suscite une dynamique de réflexion et d'amélioration continue des pratiques de gestion. Il constitue également un moyen de sensibiliser le grand public aux actions respectueuses de l'environnement menées par la Ville.

Le référentiel, rédigé par Plante & Cité en collaboration avec des gestionnaires d’espaces verts, est un outil visant à répertorier les différentes manières de gérer un espace vert durablement.

Soucieuse de son impact sur l'environnement, la DPB met en oeuvre des mesures pour favoriser la biodiversité : acceptation de la flore spontanée et des essences locales et sauvages et gestion durable des ressources (eau, carburant, engrais, etc.). Cette démarche de labellisation permet une réflexion sur les essences végétales plantées, l'élaboration en concertation de plans de gestion spécifiques à chaque parc et l'analyse des évolutions envisageables en termes d'entretien. Dans ce contexte, la DPB a notamment missionné une association naturaliste locale pour effectuer des inventaires floristiques au sein des parcs et sensibiliser les jardiniers et le public à la biodiversité ordinaire.

En 2012, l'objectif défini consistait à obtenir la labellisation de trois parcs : le domaine de Méric, le parc Font-Colombe et le parc Georges Clemenceau. De mai à septembre 2012, des inventaires floristiques et des analyses agro-pédologiques y ont été effectués à la demande de la DPB. L’audit des parcs a été effectué en septembre 2012. Les trois parcs ont obtenu le label EcoJardin le 17 décembre. Les données recueillies permettent de connaître davantage les parcs et d’adapter leur gestion. Elles constituent également une ressource pour la réalisation de supports pédagogiques à destination du grand public.

Jusqu’en 2015, le service déploiera les moyens nécessaires pour obtenir la labellisation de 9 parcs
supplémentaires. À terme, l'ambition de la DPB est de labelliser un maximum de parcs municipaux, mais aussi d'autres types d'espaces verts, tels que des espaces naturels aménagés, des alignements d’arbres ou encore des jardins familiaux.