Parc de la Seille

  • 2010
  • Biodiversité locale : gestion et suivi
Metz (Moselle)
  • Communes de plus de 100 000 habitants

Structure chargée de la mise en œuvre : 

  • Maitre d’ouvrage : Ville de Metz
  • Maitre d’œuvre : Jacques COULON et Laure PLANCHAIS architectes paysagistes DPLG

Financement :coût total du projet : 6 576 152€ dont 243 920€ subventionnés par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et 1 524 500€ subventionnés par la Région lorraine.

Durée :

  • Début des études : juillet 2000
  • Début des travaux : octobre 2000
  • Ouverture au public : mai 2002

 

OBJECTIFS

A la fin des années 90, la Ville de Metz décide de réhabiliter d’anciens terrains désaffectés anciennement occupés par la gare de marchandise et la foire exposition. Le développement de ce nouveau quartier débute par la construction d’un parc de 20 ha qui englobe la rivière Seille qui lui a donné son nom.

Un des rôles principaux du parc est la récupération, la régulation et le traitement des eaux pluviales du futur quartier de l’Amphithéâtre afin de reconquérir la qualité des eaux des exutoires naturels tels que la Seille.

 

MESURES MISES EN OEUVRE & RESULTATS

La préparation du chantier a nécessité au préalable un diagnostic environnemental et une modélisation de la Seille et du Ruisseau St. Pierre. Un dossier « Loi sur l’eau » et une étude d’impact ont également été produits. Dans un esprit  de recyclage, 30 000 m3 de matériaux de démolition et 600 m3 de pavés ont été récupérés et réutilisés sur le chantier.

Le parc s’articule autour de trois axes d’aménagement : la flânerie, l’écologie et les loisirs.

En effet, le parc de la Seille offre une grande diversité de situations favorables à la promenade et donc à la découverte de la nature: prairies, jardins, collines, berges. L’omniprésence du bois pour le mobilier renforce cette impression de naturel.

Il invite également à la découverte de l’environnement à travers des éléments forts du paysage tels la lagune, la roselière, la prairie humide et le bassin sec où l’on peut observer une faune et une flore spécifiques de la vallée de la Seille. Le parc fait également référence aux activités traditionnelles de la région à travers la vigne, les mirabelliers et la houblonnière.

Côté loisirs, une piste cyclable, une piste de roller, un terrain multisports, des jeux pour enfants et des allées pensées pour les joggers permettent à toute la famille de dépenser son énergie dans un cadre privilégié.

Le parc de la Seille fait l’objet, depuis sa création d’une gestion particulière favorisant la flore spontanée (fauchages tardifs et raisonnés) et respectant l’environnement (désherbage alternatif aux produits phytosanitaires). Une île sur la Seille e été préservée de toute intervention humaine afin de créer un havre de paix pour la faune locale. Des ruches ont été installées afin de favoriser la pollinisation et des prairies fleuries à caractère mellifère ont été implantées.

 


 

Pascal MALLAVERGNE,

03 87 55 54 14