Mise en place d'un Atlas communal de la Biodiversité et planification urbaine

2012
Aménagement du territoire : Démarches de planification en faveur de la biodiversité
Plérin (Côtes d’Armor)
Communes de 2000 à 20000 habitants

Structure chargée de la mise en oeuvre : Ville de Plérin et l’association Vivarmor Nature
Partenaires : L’Université de Bretagne occidentale, le Groupe mammalogique breton, le Groupe d'étude des oiseaux en Côtes d'Armor, la Fédération de pêche des Côtes d'Armor, la Fédération de chasse des Côtes d’Armor, la Société mycologique des Côtes d’Armor, etc.
Budget : 69 100 €, financé par l’Union européenne (FEDER), l’État (DREAL), le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général des Côtes d’Armor, l’Agglomération de Saint-Brieuc, la Ville de Plérin et Vivarmor Nature
Date de l’action : Projet lancé en février 2012. Résultats attendus pour mars 2013
Contact : Séverine Le Vourch, chef du service Environnement 02 96 79 82 05 – slevourch (at) ville-plerin.fr


La Ville de Plérin a répondu à l'appel à projet du Ministère de l'Écologie en 2010 pour la mise en place d'un Atlas communal de la Biodiversité. La Ville et l'association Vivarmor Nature ont à cette occasion expérimenté une démarche pilote. Le projet d’Atlas vise à mieux connaître, à mieux comprendre et à faire partager la biodiversité locale et ses enjeux. Il s'agit ensuite, pour la commune, d'utiliser ses résultats pour favoriser la fonctionnalité de la biodiversité à travers la mise en place d'une trame verte et bleue dans le nouveau PLU, et d'engager des mesures de gestion et de protection plus spécifiques.

Les cartes des espaces naturels, des habitats, de la trame boisée et hydrographique ont été réalisées.

L'inventaire des zones humides est aussi bien avancé. Ces cartographies ont servi de base aux inventaires aujourd’hui en voie d’achèvement. Ceux-ci portent sur les espèces botaniques remarquables, les mammifères, les oiseaux, les amphibiens, les reptiles, les insectes, les poissons, les champignons, et la faune cynégétique.
Les résultats sont cartographiés sur SIG. Leur analyse est en cours avec plusieurs chercheurs.

Les calendriers de révision du PLU et la remise de l'Atlas n'ont pu être totalement coordonnés. Les deux documents doivent être remis début 2013. La révision du PLU a intégré les données disponibles lors de la réalisation de l’Atlas. Il sera par la suite modifié si nécessaire. Tous les espaces boisés classés ont été réexaminés selon la trame boisée existante et le rôle de ces espaces. Le zonage s'en trouvera adapté. L'étude sur le classement d'autres haies et boisements est en cours. Par ailleurs, l'un des objectifs de la révision du PLU consiste à limiter les zones AU. Une étude est aussi en cours sur les zones d'agriculture durable.

L'intégration des données de l'Atlas dans le PLU aura pour objectif de préserver les zones potentielles d'expansion de la biodiversité et d'améliorer leur fonctionnalité grâce à leur mise en réseau. L'Atlas sera également une base de connaissance pour d'autres projets de préservation éventuels.

Le projet a été construit pour être partagé avec la population et un groupe local biodiversité a été mis en place.
Une fiche de recensement des espèces communes a été diffusée auprès de la population par voie de presse, sur le site internet de la Ville et le blog ABC. Trois réunions publiques ont été organisées au fur et à mesure de l’avancée du projet. Enfin, une exposition photo et une plaquette de synthèse participeront à la diffusion de l’information et à la sensibilisation.