Le Jardin partagé Plaisir d’Adélaïde, des Orléanais acteurs de leur quartier de la Source

2014
Biodiversité et citoyenneté
Orléans (Loiret)
Communes de plus de 100 000 habitants

Organismes en charge de la mise en œuvre : La Mairie d'Orléans en lien avec l’Association "les Jardins Plaisir d’Adélaïde"

Services de la collectivité associés : La mairie de proximité du quartier de la Source et le service de la Gestion de l'Espace Public de la Source

Budget : 3 193 €

Partenaire financier : La Caisse d'Allocations Familiales

Partenaires techniques : La Caisse d'Allocations Familiales, l’Animation Sociale Educative & de Loisirs des Quartiers d'Orléans (ASELQO) et la mairie de proximité de la Source

Dates du projet : Depuis le 15 mars 2013, le jardin est ouvert.


Une partie du quartier de la Source a été requalifiée dans le cadre du Grand Projet de Ville, initié en 2004 avec l'ANRU. La finalité du Grand Projet de Ville est de réintégrer la Source dans la même dynamique de développement que les autres quartiers d'Orléans.

En 2012, le Grand Projet de Ville arrive à son terme et la Mairie ambitionne de créer des jardins pour tisser du lien entre les différents secteurs de la Source et maintenir la nature en ville.

Un Comité de Pilotage s'est constitué avec des habitants et des acteurs du quartier, animé par l’ASELQO et la Mairie. Avec le concours d’habitants volontaires et d’acteurs du quartier, une consultation en porte à porte des habitants de tous les secteurs de la Source a été réalisée, portant sur le devenir des neuf espaces disponibles dans le cadre du Grand Projet de Ville.

555 questionnaires renseignés ont fait nettement ressortir une envie de jardin potager et d'espace de jeux sécurisés, sur le square Adélaïde de Savoie. En 2013, tout s’accélère avec la création d’un groupe de travail composé d’habitants pour étudier la création d’un jardin partagé et, le 4 février 2013, la réunion publique lançant la décision de créer l’association « les Jardins Plaisir d’Adélaïde ». Cette association a pour but de gérer et d'animer les espaces jardin mis à disposition par la Mairie, pour favoriser la rencontre des habitants dans une démarche participative et citoyenne, aider les habitants à devenir de véritables acteurs de leur quartier, contribuer à la mixité sociale et culturelle sur le quartier en favorisant les échanges de savoirs, développer un espace de vie contribuant à tisser du lien intergénérationnel entre les différents publics (enfants, adultes), proposer aux écoles, aux centres de loisirs, aux associations de quartiers une parcelle de terrain à cultiver dans une démarche éducative et développer des actions éco-citoyennes en faveur de la biodiversité (jardinage biologique, gestion des déchets et de l’eau …).

La Mairie d'Orléans a mis à disposition de l'association 1285 m², décomposés en 9 parcelles de 115 à 160m², qui accueillent les jardins potagers, le verger, les nichoirs, les hôtels à insectes réalisés par les enfants et toutes les animations réalisées depuis par et pour les habitants.

Avec le concours de la Mairie de proximité de la Source et l'Aselqo, l'association « les Jardins Plaisir d’Adélaïde » gère maintenant un jardin potager urbain, visant à partager le travail de jardinage et ses produits. Un jardin pédagogique et un verger gérés sans pesticide ont également été créés. Le jardin est le lieu privilégié pour l'organisation d'ateliers jardinage pour adultes et enfants, de troc de plantes ainsi que des repas partagés. Dans le cadre du Plan Biodiversité, un accompagnement de la part du Muséum est proposé aux habitants pour découvrir plus encore la biodiversité de leur jardin et le patrimoine naturel de leur ville.

A ce jour, 50 familles adhérentes œuvrent dans les parcelles. Les espaces complètement ouverts n’ont pas fait l’objet de vandalisme, ni de vol de légumes ou de fleurs

Deux jardins partagés ont été réalisés avec le même type de démarche et un troisième est en cours.

Aussi, même s’il existait déjà beaucoup de jardins familiaux sur la ville, 62 nouvelles parcelles ont été créées au nord d’Orléans à la demande des habitants.

Tous ces espaces font l’objet d’une charte précisant la gestion en zéro pesticides.


Anne TROUILLON, Chargée de mission Biodiversité

atrouillon (at) ville-orleans.fr 

02-38-54-93-65