Jeu de piste dans le Bois des Vouillants

2018
Biodiversité et citoyenneté
Grenoble-Alpes Métropole
Intercommunalités

Organisme/institution en charge de la mise en œuvre : Grenoble-Alpes Métropole
Services de la collectivité associés : Service gestion des espaces naturels et du patrimoine arboré
Budget : 30 000 €
Partenaires financiers : Union Européenne (Interreg Alpine Space, projet « Landscape ad Open Space Development in Alpine Metropolitan Areas » - LOS_DAMA! )
Partenaires techniques : Association COMET ; Pascal Servet Conception ; Puzzle Animation
Date de début du projet : 05/03/2018
Date de fin : 13/10/2018


OBJECTIFS
Grenoble-Alpes Métropole souhaite favoriser la participation citoyenne pour la gestion de ses espaces naturels. Le Bois des Vouillants est une forêt péri-urbaine de 450 ha assez fréquentée (plus de 85 000 visiteurs par an). La diversité et la qualité des habitats (pelouses sèches calcaires, falaises, chênaies pubescentes et tillaies sèches) en fait un des plus importants spots de biodiversité de la métropole de Grenoble. Ce site naturel fait l’objet de nombreux usages : promenade, repos, randonnée, trail, VTT, escalade, course d’orientation, barbecues, production de bois, pâturage, cultures, observation de la nature. L’objectif de cette action est de créer une dynamique d’écoute et de partage entre les acteurs techniques gestionnaires du site et les usagers, qu’ils soient professionnels, amateurs, organisés en association ou individuels.
Cette dynamique de collaboration s’articule autour de deux notions principales, qui sont :
  • l’existence d’un patrimoine naturel et d’une biodiversité péri-urbaine à préserver ;
  • les enjeux de la conciliation des usages : préservation de la biodiversité, accueil d’un public varié et production agricole et forestière.

Cette action tente de répondre à la question suivante : comment valoriser et faire découvrir le patrimoine naturel, tout en le préservant pour que d’autres puissent en profiter à leur tour ? À terme, l’objectif serait que les usagers se sentent co-responsables de l’espace naturel dont ils profitent.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE
Deux mesures ont été programmées pour le printemps 2018. Tout d’abord, un atelier collaboratif réunissant l’ensemble des partenaires techniques, les usagers du site et certains citoyens de la Métropole a été organisé afin de créer une dynamique de partage et un lieu de discussion autour des enjeux de gestion de cet espace naturel. Deuxièmement, un jeu de piste théâtralisé en milieu naturel a eu lieu le 13 octobre 2018, afin de partager et véhiculer les valeurs de respect du milieu et de la biodiversité, ainsi que celle de partage de l’espace. Le contenu pédagogique du jeu avait été construit lors de l’atelier collaboratif.

Atelier participatif
Animé par une équipe de professionnels de la participation citoyenne, l’atelier s’est déroulé en trois phases : d’abord un travail en équipe afin de retrouver le plus possible d’usagers potentiels du Bois des Vouillants, puis un exercice de cartographie participative pour spatialiser ces usages et les conflits qui pourraient apparaître et enfin la création de traits de caractères pour des personnages imaginaires du jeu de piste théâtralisé. Les participants ont finalement dégagé les valeurs essentielles à transmettre lors du jeu de piste. Au total, 40 personnes ont participé à cet atelier, représentants de différentes structures : Grenoble-Alpes Métropole, département de l’Isère, communes, Office National des Forêts, associations naturalistes, culturelles et sportives, chasseurs, agriculteurs, ainsi que des citoyens et des habitants du site.

Jeu de piste théâtralisé en milieu naturel
Ce jeu de piste a pour vocation de faire découvrir l’espace naturel aux participants, en les immergeant en même temps dans un monde fantastique. L’objectif est de leur faire prendre conscience de la valeur de la biodiversité, ainsi que de l’importance de l’acceptation des autres dans cet espace naturel. Le scénario accentuera certains conflits d’usages entre les personnages du jeu mais les participants seront interdépendants et leur victoire dépendra notamment de leur capacité à protéger suffisamment le milieu pour obtenir la victoire.
L’objectif du jeu n’est pas d’apporter des connaissances brutes aux participants mais plutôt de les sensibiliser par les sensations. La collaboration avec des professionnels du jeu permettra de travailler sur cet aspect.

 

RÉSULTATS/IMPACT POUR LA BIODIVERSITÉ
Le jeu de piste théâtralisé a été un grand succès puisque plus de 1 500 personnes (petits et grands) sont
venus jouer entre 10 h et 18 h dans l’espace naturel. Cet engouement montre bien la puissance des outils un peu innovants pour faire découvrir autrement les espaces : le jeu en est un. Les familles ont émis des retours très positifs sur le jeu, d’une part parce que tous ce sont détendus, mais surtout parce qu’ils ont soit découvert l’existence de ce milieu naturel à quelques kilomètres de la ville, soit parce qu’ils ont mieux pris conscience de sa valeur.
En ce qui concerne les impacts sur la biodiversité, ce type d’action n’a pas d’effet concret et visible à court terme sur la biodiversité. Néanmoins, nombreuses sont les expériences infructueuses de sensibilisation du public par la voie « rationnelle » : panneaux d’information, jeux pédagogiques très peu ludiques, etc. Cette action est innovante dans le sens où les valeurs transmises aux participants l’ont été dans le scénario même du jeu et pas dans les connaissances transmises. Cet angle d’attaque permet de faire ressentir la biodiversité et l’importance de la préservation du milieu, au lieu de l’expliquer et de la faire comprendre.


Contact :
Samuel DURANTE, chargée de mission eau
samuel.durante@lametro.fr
04 56 58 53 39

Sabrina BIBOLLET, chargée de mission Espace Naturel et patrimoine arboré
sabrina.bibollet@lametro.fr
04 76 59 59 76