Herbes folles

  • 2012
  • Biodiversité et citoyenneté
Communauté urbaine de Strasbourg (Bas-Rhin)
  • Intercommunalités
  • Lauréat des intercommunalités

Structure chargée de la mise en oeuvre : Communauté urbaine de Strasbourg (service de l'Environnement et de l'Écologie urbaine, direction des services publics urbains, cellule Éducation à l'environnement)
Partenaires : L’association Strasbourg Initiation à l'Environnement, l’association Les amis du jardin botanique, le rectorat de Strasbourg et l’Agence de l'eau Rhin Meuse
Budget : 68 340 €
Date de l’action : Action démarrée en 2010
Contact : Suzanne Brolly, chef de projet Zéro pesticide et Biodiversité 03 88 60 94 74 – suzanne.brolly (at) strasbourg.eu


Dans le cadre de la démarche Zéro pesticide engagée par la Ville et la communauté urbaine de Strasbourg est proposé un axe de communication dédié à la flore des trottoirs. En effet, l'abandon de l'utilisation des désherbants a entraîné un verdissement important de l'espace public. Pour
augmenter le seuil de tolérance des habitants, la collectivité a décidé d'augmenter le niveau de connaissance de la flore et de valoriser ces herbes à travers une exposition photographique
itinérante, « Herbes folles », qui a déjà été présentée dans 12 sites d'accueil.

Le photographe Vincent Bousserez a promené ses personnages miniatures dans l'agglomération strasbourgeoise et réalisé des micro-installations pour les confronter à la végétation urbaine : en tout, 16 diptyques composent de petits scénarios dans lesquels la poésie, la nature et l'humour trouvent toute leur place.

Philippe Riehling, designer écologique, et Julie Morgen, designer de projets, ont conçu une installation 100 % recyclable pour mettre en valeur ces photographies, en concevant des supports modulaires qui redonnent toute la place à la nature, traduisent la force du mouvement du végétal, irrégulier, spontané... et beau. Le livre d'or qui accompagne l'exposition est un outil remarquable
pour étudier la perception de la nature par les habitants.

Cet outil est complété par la mallette pédagogique « Herbes folles ». Réalisée en concertation avec le Rectorat, cet outil est destiné aux élèves du cycle 3 (CM1 et CM2) et permet une découverte de la flore des trottoirs. Elle se compose d'un ensemble de cahiers intitulés « mon cahier des herbes folles », d'un livret destiné à l’enseignant, de deux affiches (« Flore des trottoirs » et « Profil d'une rue ») et de deux plateaux de jeux avec 16 cartes. Des animations permettant la découverte de la flore des trottoirs sont aussi organisées.

En 2012, nous entamons la troisième année des promenades de découverte de la flore des trottoirs : à travers des contes et des cours de botanique in situ, les habitants découvrent cette flore et échangent. Selon Léonard de Vinci, « l'amour de toute chose est fille de sa connaissance » : grâce à cette acculturation dédiée à la flore des trottoirs, le nombre de plaintes concernant ces espèces jugées auparavant « mauvaises » ou « indésirables » a considérablement diminué. La pression sur les agents de terrain a fortement baissé et nous avons même reçu des courriers d'encouragement.