Gestion environnementale des périmètres de protection des captages du Val d’Allier : zone Mezel-Dallet-Cournon

2010
Biodiversité locale : gestion et suivi
Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Communes de plus de 100 000 habitants

Structure chargée de la mise en œuvre : Conservatoire des espaces et paysages d'Auvergne (CEPA) pour la commune de Clermont-Ferrand

Financement : Dans le cadre du Plan Loire-Grandeur-Nature.

  • Budget 2002-2009 : 218 800€
  • Partenaires financiers sur la période 2002-2009 : Etat, Agence de l'eau Loire-Bretagne, Conseil régional d'Auvergne, Conseil général du Puy-de-Dôme, Ville de Clermont-Ferrand, autofinancement CEPA.
  • Plan de financement 2009 : Agence de l'eau Loire-Bretagne 43%, Conseil régional d'Auvergne 27%, Conseil général du Puy-de-Dôme 11%, Ville de Clermont-Ferrand 19%.
  • Budget 2010-2013: 110 000€

 

OBJECTIFS

Situé sur les communes de Cournon, Mezel et Dallet, ce secteur du Val d'Allier rassemble sur 370 ha les 71 puits de captage d'alimentation en eau potable de la Ville de Clermont-Ferrand, différents milieux naturels, notamment de remarquables forêts alluviales, et enfin une forte valeur sociale liée à sa situation périurbaine.

La Ville de Clermont-Ferrand, propriétaire de plus de 180 ha, a souhaité aller au-delà de la réglementation afférente aux périmètres de protection. En 2002, elle a ainsi noué dans le cadre du Plan Loire-Grandeur-Nature un partenariat avec le Conservatoire des espaces et paysages d'Auvergne afin de mettre en place une gestion volontariste de ce secteur conciliant les objectifs suivants :

  • amélioration de la protection de la ressource en eau ;
  • préservation et amélioration de l'intérêt écologique ;
  • maintien de l'intérêt social avec sensibilisation au patrimoine fluvial. 

 

MESURES MISES EN OEUVRE & RESULTATS

Le CEPA a d'abord réalisé une étude pour identifier les enjeux et problématiques et proposer des actions de gestion concertées. Des partenariats ont également été noués avec les communes de Mezel et Dallet.

Sur le site des Vaures, au pied du bourg de Dallet, du pâturage équin a été restauré sur 3,9 ha de prairies inondables. Un sentier de découverte a été créé pour organiser la fréquentation. Sur la forêt, une sylviculture extensive est expérimentée.

Sur la forêt du Moulin, moins fréquentée, les 19 ha de boisements sont en non-intervention et la fréquentation n'y est pas favorisée. Une culture d'1,6 ha a été reconvertie par plantation d'essences forestières.

Sur les Toises, les accès véhicules ont été fermés pour mettre fin aux dépôts de déchets et les plantations de culture ont été reconverties en jeunes forêts alluviales. Enfin, 500 mètres de haie double et 450 mètres d'arbres de haut-jet ont été plantés afin de restaurer des corridors écologiques.

A l'échelle du secteur, une plaquette de sensibilisation a été conçue et diffusée dans tous les foyers riverains. Des animations scolaires et du grand public ont également été menées.

Toutes ces actions ont permis d'améliorer la biodiversité du secteur qui s'inscrit dans le périmètre du site Natura 2000 Val d'Allier – Alagnon. Les milieux naturels contribuent à l'épuration de la nappe alluviale, permettant aux clermontois d'avoir une eau potable de qualité parmi les moins chères de France.

 


 

Julien SAILLARD, Responsable zones alluviales et suivi projetsConservatoire des espaces et paysages d'Auvergne

julien.saillard@espaces-naturels.fr

04 73 63 18 27

 

Christian BARBALAT/ Marie-Hélène POUPET, Direction environnement santé,

cbarbalat@ville-clermont-ferrand.fr,

 04 73 42 63 41


Gestion environnementale des périmètres de protection des captages du Val d’Allier : zone Mezel-Dallet-Cournon | Capitales Françaises de la Biodiversité

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.