Gestion éco-pastorale extensive des coteaux et des zones humides

2018
Biodiversité locale : gestion et suivi
Evreux
Communes de 20001 à 100000 habitants

Organisme/institution en charge de la mise en œuvre : la ville d’Évreux
Services de la collectivité associés : Service environnement
Budget : 35 000 € (en 2018)
Partenaires financiers : l’État, le Département de l’Eure et l’Union européenne via les contrats Natura 2000
Partenaires techniques : Conservatoire d’espaces naturels de Normandie Seine (CEN) ; Département de l’Eure ; Direction départementale des territoires et de la mer de l’Eure (27) ; associations naturalistes
Date de début du projet : 01/01/2004


OBJECTIFS
Évreux dispose de 800 ha d’espaces naturels à entretenir, composés de forêts, coteaux et prairies. Depuis 2004, la ville entretient ses coteaux calcicoles par éco-pâturage avec un troupeau d’ovins en conduite extensive et itinérante. Le nouveau contrat Natura 2000, signé pour la période 2018-2021, permettra à la ville d’Évreux de maintenir et d’étendre sa démarche sur son territoire. La gestion pastorale des milieux naturels, au-delà des enjeux alimentaires et économiques liés à l’élevage, a pour but de répondre à d’autres enjeux, comme le façonnage ou l’entretien des paysages, la préservation ou la restauration d’habitats, l’amélioration de la qualité de l’eau…

MESURES MISES EN ŒUVRE
Pour mettre en œuvre son programme d’actions, la ville emploie un berger communal. Le cheptel comprend entre 250 à 300 moutons en fonction la saison. Il est composé de races rustiques, essentiellement de Solognote et en moindre proportion de Berrichon du Cher et de Roussin de la Hague. La reproduction annuelle du troupeau compte entre 70 à 80 naissances par an. La ferme pédagogique municipale sert de bergerie durant l’hiver.
Parmi les objectifs identifiés dans son plan de gestion éco-pastorale, la ville a mis en place les actions suivantes sur ses coteaux et zones humides :

  • acquisitions foncières de parcelles, soit 40 ha en 8 ans ;
  • augmentation du périmètre Natura 2000 et des espaces naturels sensibles (ENS) de l’Eure (l’objectif étant de passer de 107 ha à 300 ha) ;
  • mise en œuvre des contrats Natura 2000 : travaux de débroussaillage, pâturage… ;
  • adaptation du plan de pâturage en fonction des résultats du diagnostic faune/flore réalisé en 2010 et 2017, en plus des suivis naturalistes réguliers.

Depuis 2017, l’entretien des zones humides de la commune est effectué par un troupeau d’ânes. Un nouveau site sera aménagé en 2018 sur le quartier de Navarre pour permettre l’accueil des ânes. Ces actions de gestion sont aussi le support d’animations pédagogiques dans les quartiers et auprès des scolaires.

RÉSULTATS/IMPACT POUR LA BIODIVERSITÉ
Le bilan du suivi naturaliste des coteaux 2017 conforte le choix de ce mode de gestion réalisé en régie. La ville souhaite donc prolonger et étendre (en surface et en nombre d’actions) la gestion éco-pastorale. La vie de la ville est rythmée au son du passage des animaux, à l’instar des régions de montagnes, alors que les espaces naturels ébroïciens ont cette originalité d’être en contexte urbain. L’éco-pâturage des coteaux et des zones humides a permis de :

  • restaurer des habitats naturels (pelouses calcicoles à orchidées sauvages) ;
  • augmenter le nombre d’espèces observées et le maintien des espèces sensibles, rares ou menacées ;
  • restaurer des paysages typiques de la vallée ;
  • réduire le risque d’incendie ou de décharge sauvage par une présence constante ;
  • augmenter le nombre d’animations en rapport avec la préservation de l’environnement.

Contact
Olivier BOURHIS, directeur des paysages, de la nature et des espaces verts
obourhis@evreux.fr
02 32 31 73 24