Coulée verte du Caudeau

2013
Aménagement du territoire : Démarches de planification en faveur de la biodiversité
Bergerac (Dordogne)
Communes de 20001 à 100000 habitants

Structures chargées de la mise en œuvre : La Ville de Bergerac et la Communauté d’Agglomération Bergeracoise.

Partenaires : Le Conseil Général de la Dordogne, Le Conseil Régional d'Aquitaine, la Fédération de pêche et des naturalistes locaux.

Budget : 950 000 € (dont 500 000 € pour l’acquisition foncière)

Dates de l’action : De 2008 à 2020

Contact : Patrick Clavelier, responsable du service "Espaces Paysagers" - 05 53 74 66 42   pclavelier (at) mairie-bergerac.fr


La coulée verte du Caudeau répond à un double objectif grâce à la connexion d'espaces verts le long du ruisseau le Caudeau :

- Créer une continuité écologique favorisant le développement et la circulation des espèces faunistiques et floristiques entre le parc de Pombonne (au nord de la commune) et la Dordogne (confluence du ruisseau au Sud) ;

- Valoriser le ruisseau auprès des habitants et sur un plan éco-touristique en développant progressivement une promenade champêtre associant renaturation du cours d'eau et sensibilisation du public à la connaissance du patrimoine naturel local.

Pour mettre en œuvre ce projet, la Ville de Bergerac développe sa maîtrise foncière sur les rives du ruisseau le Caudeau en procédant à des acquisitions amiables (voire en instaurant quelques servitudes de passage). La ville a inscrit plusieurs emplacements réservés tout au long du parcours pour préempter sur les parcelles qu'elle souhaite acquérir. La révision du PLU a aussi  permis de renforcer la protection de ces espaces avec la création de  Zones naturelles et d'Espaces Boisés Classés autour de ce ruisseau qui traverse la ville.

Alors qu'elle devient propriétaire d'un linéaire important, la ville aménage progressivement un sentier de promenade le long du Caudeau et procède dans le même temps à des opérations de requalification du cours d'eau (restauration de berges, aménagements piscicoles, etc).

Dans ce cadre, un parcours de pêche à la mouche a été aménagé en  collaboration avec la fédération de pêche de La Dordogne.

Parallèlement, un naturaliste local réalise des interventions ponctuelles le long du ruisseau afin de pouvoir évaluer la présence de nouvelles espèces.

Cette opération d'acquisition/réaménagement permet de préserver voire de réhabiliter un véritable corridor biologique, en redonnant des milieux plus vastes à la faune et la flore, pour leur habitat et leur reproduction. Grâce à ces actions, des espèces semblent réapparaitre (observation d'une Cistude d'Europe).

À terme, la Coulée verte doit permettre de mieux sensibiliser le public à la connaissance du patrimoine naturel local pour garantir un bon équilibre entre ville et nature. Ainsi, la mise en place de circulations douces associées à un meilleur respect de l'environnement permettra de diminuer la pression exercée sur ces espaces sensibles que constituent les zones humides.