Compostage à l’échelle de la ville

  • 2016
  • Biodiversité et citoyenneté
Saint-Prix (Val d'Oise)
  • Communes de 2000 à 20000 habitants
  • Lauréat des petites villes (2 000 à 20 000 hab.)

Organisme /institution en charge de la mise en œuvre : Mairie de Saint-Prix

Services de la collectivité associés : Environnement

Partenaires financiers : Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-France – Syndicat Émeraude et département du Val-d’Oise

Partenaires techniques : Syndicat Émeraude – Green  Office

Date de début du projet : Janvier 2010


 

OBJECTIFS

La Commune encourage depuis de nombreuses années les Saint-Prissiens à mieux trier leurs déchets ménagers. Un geste essentiel qui permet de :

  • réduire les déchets produits par les familles et les cantines scolaires ;
  • réduire le recours à la mise en décharge et l’incinération ;
  • mieux maitriser le coût de traitement des déchets pour la commune.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE

La ville a initié il y a 6 ans la collecte hippomobile (à cheval) des sapins de noël. Forte de cette expérience, la municipalité l’a étendue aux déchets verts des administrés. Ils sont collectés une fois par semaine (de mars à décembre) à cheval par un prestataire du Syndicat Émeraude : les Calèches de Versailles. Les végétaux sont alors compostés au sein de l’Éco-jardin de la ville, ce qui représente environ 50 à 60 tonnes (t) par an. Le reste est déposé dans une benne et emmené sur une plateforme de compostage par le Syndicat Émeraude. De plus, tous les 2e samedis de chaque mois, la ville encourage les Saint-Prissiens à déposer leurs déchets végétaux directement à la plateforme de compostage. La collectivité a déjà fait procéder à une analyse de son compost, et compte rendre ce suivi régulier. Autre avantage de l’opération, le compost issu de l’Éco-Jardin est réutilisé dans les espaces verts de la ville et mis gratuitement à disposition des habitants qui le souhaitent.

Le tri est même encouragé à l’école, avec compostage des déchets organiques. Pour ce faire, la municipalité a équipé tous les établissements scolaires de bacs de tri. Elle a également organisé des journées de sensibilisation auprès des enfants et des encadrants (démonstration des bons gestes de tri, pesées pour rendre compte du gaspillage...). D’ici septembre 2016, toutes les cantines de Saint-Prix seront équipées de composteurs.

En plus du compost, la ville récupère la terre décaissée lors des travaux d’aménagements, et la stocke avant de la réemployer pour les besoins du service des espaces verts.

Pour aller encore plus loin dans la réduction des déchets produits par les familles, la municipalité a décidé de lancer une opération de promotion du compostage domestique en novembre 2011. 17 foyers volontaires ont pu expérimenter le lombricompostage et ont été encadrés par intervenant spécialisé du Syndicat Émeraude. Enfin, en 2013 la ville a équipé 13 familles volontaires de poulailler pour voir si l’élevage de poules permettait de réduire le contenu de la poubelle des déchets résiduels. Les familles ont également été encadrées par un intervenant de la Ferme d’Écancourt.

 

RESULTATS

Cette action de compostage à grande échelle participe à la réduction des déchets organiques et surtout à leur retour au sol, dans les jardins ou les espaces verts. Près de 367 t de déchets verts sont collectés chaque année par l’hippomobile, et 50 à 60 t par l’apport direct des habitants à l’Éco-jardin (ouverture du site un jour par semaine). Au total, 2 200 t de déchets verts ont été collectées et 350 t déposées à l’Éco-jardin depuis 2010.

Le développement de la collecte à cheval des déchets verts, des lombricomposteurs, et des poules ont permis de réduire de plus de 29% les déchets ménagers depuis 2010. La ville est passée de 2 249 t d’ordures ménagères résiduelles en 2009, à 1 752 t en 2015.

 


Pour en savoir plus :

www.saintprix.fr/dechets-verts-et-menagers.html

 

Loïs PASQUIER, Chargé Environnement

mairie@saintprix.fr

01 34 27 44 44