Action de concertation pour la gestion des berges de l'étang du Segrais

  • 2013
  • Biodiversité et citoyenneté
Marne-la-Vallée/Val Maubuée (Seine-et-Marne)
  • Intercommunalités
  • Prix Natureparif

Structures chargées de la mise en œuvre : Communauté d’Agglomération Marne-la-Vallée/Val Maubuée

Partenaires : Mairie de Lognes, Mairie de Torcy, CEME, l'équipe Paysage et Développement Durable (Marie-Jo Menozzi, ethno-sociologue, Julien Laborde et Etienne Bertrand, paysagistes)

Budget : 80 000 €

Dates de l’action : 2013-2014

Contact : Christian HAÏSSAT, responsable des Parcs & Forêts - Département des Services Techniques - 01 60 37 24 65 - c.haissat (at) valmaubuee.fr


Marne-la-Vallée/Val Maubuée a engagé un programme de concertation avec les usagers et les riverains des berges de l'étang du Segrais afin de mettre en place un plan de gestion différenciée de cet espace en accord avec les demandes des participants. La concertation permet de sensibiliser les usagers à l'importance de l'eau et à la richesse de la biodiversité que l'on peut observer autour et dans cet étang et de prendre en compte ces caractéristiques écologiques dans leurs désirs concernant la gestion des berges.

Cette action est mise en œuvre dans le cadre du programme Paysage et développement durable initié par le Ministère du Développement Durable. Une première expérience de ce type a eu lieu autour d'un bois (le bois du Luzard) et elle se réitère aujourd'hui en intégrant le thème de la gestion des espaces aquatiques. L'utilisation de produits chimiques à proximité de l'étang cause en effet une pollution de l'eau et un appauvrissement de la biodiversité.

Une ébauche d'expérience de gestion différenciée a été mise en place en 2012 sur les berges de l'étang du Segrais, avant d'engager le processus de concertation. Un espace expérimental a été mis en fauche afin de recueillir les opinions des usagers de ces lieux et analyser leurs réactions.

L'accueil réservé à cette expérience a été contrasté, certains usager se plaignent des hautes herbes tandis que d'autres les apprécient et soulignent l’effort fait en faveur de l'environnement. Sur la base de cette première réflexion, un programme de concertation est en cours d'élaboration. La concertation permettra de construire un projet cohérent de gestion des berges en prenant en compte les considérations écologiques liées à la gestion d'un étang et les différents usages de cet espace. Elle se déroulera sur cinq ou six réunions durant lesquelles les participants seront sensibilisés à la biodiversité des berges de l'étang et seront amenés, à l'aide d'outils expérimentaux (maquettes, carte mentale etc), à élaborer un plan de gestion "idéal".

La concertation permet ainsi de mettre en œuvre une gestion plus respectueuse de l'environnement sur les berges de l'étang mais aussi de faire prendre conscience aux habitants de la richesse et de la fragilité des espaces aquatiques en milieu urbain. La sensibilisation à la valeur écologique de cet étang sera d'autant plus efficace que les usagers sont associés et s'approprient le plan de gestion différenciée.